Étude comparée de plusieurs démarches de performeurs très différents

Dimanche 30 novembre à 16h

Musée d’Étampes

Froment Catherine (2014)

En quoi l’art de la performance est-il insaisissable ? Grâce à l’étude comparée de plusieurs performeurs emblématiques très différents les uns des autres, nous pourrons ouvrir des nouvelles fenêtres dans l’approche de cet art multiple.

Froment Catherine (2014)

Cette auteur, actrice, performeuse, harpiste a suivi une formation auprès de compagnies qui explorent les écritures contemporaines. Elle pratique le théâtre avec des artistes qui ont un rapport singulier à la matière et au corps tel que Rodrigo Garcia. Après de nombreuses créations et collaborations avec des artistes issus du milieu théâtral, de la performance et de l’écriture, elle écrit et monte, en 2012, sa première pièce de théâtre "La Spectatrice de la vitesse". Elle crée de nombreuses performances comme "L’Origine du Monde", "Expulsion", "Les Citrons", "Le Lapin aux oreilles de cactus" ou encore "l’Elan". En 2009, elle fonde la compagnie Dans le sens opposé. Selon E.Goupy, « Son œuvre interroge les normes en jouant d'une totale perturbation identitaire. [... Elle] étire[nt] jusqu'à son point le plus extrême la banale réalité quotidienne qu'elle convoque et questionne pour mieux en révéler la folie. La collision entre des attitudes corporelles exacerbées et un lieu spécifique génère des glissements, des échappées, de l'inattendu, du déconcertant». Elle est actuellement en train de créer sa prochaine pièce "Le Retireur des eaux", seconde écriture originale.

Musée d’Étampes

91150 Place de l'Hôtel de ville, Étampes, France