L'art contemporain au risque du clonage (2000-2001)

Initiée par le Collectif des villes pour la culture en Essonne et Acte 91, cette manifestation grand public a été conçue comme une « exposition éclatée » d'art contemporain. D’octobre 2000 à février 2001, elle s’est déroulée dans douze villes et structures du département. Cet acte fondateur du Collectif des villes pour la culture en Essonne ayant pour thème le clonage fait référence à l'importante activité scientifique de l'Essonne. Le clonage était au cœur de l'actualité et susceptible de provoquer rencontres, échanges et confrontations de regards entre l'art et la science. Les œuvres présentées sont issues de la réflexion conjointe de l’artiste et du scientifique. « L’Art contemporain au risque du clonage » nous interroge sur notre propre éthique et touche alors l'intimité du vivant que bien des artistes cherchent à cerner et à représenter.