Agostino Enrico (d') (2015)

Diplômé de de la faculté d’architecture de l’université des études de Rome « La Sapienza ». Il a obtenu en France le titre d’architecte du patrimoine de l’Ecole de Chaillot en 2006. Après une période en Italie comme architecte consultant pour le Ministère des Biens et Activités culturels italien et la Surintendance archéologique de Rome en travaillant sur des chantiers d’envergure de restauration de monuments historiques et de sites archéologiques, il développe son activité professionnelle en France comme architecte responsable de la mission architecture au sein d’une agence d’architectes et urbanistes bordelaise. Il entreprend une activité libérale à partir de 2004 à Paris et devient architecte du Patrimoine (Ecole de Chaillot) en 2006. En cette même période, en parallèle avec l’activité libérale, il intègre le Conseil d’Architecture, Urbanisme et Environnement de l’Essonne où il développe en particulier le conseil aux collectivités territoriales en matière de conservation et valorisation du patrimoine.

Photo : Alimi Jean-Michel (2015)

Alimi Jean-Michel (2015)

Jean-Michel Alimi est Directeur de Recherche au CNRS. Spécialiste de Cosmologie, il a plus de 130 publications internationales et plusieurs ouvrages dédié au grand public. Il a fondé, et dirigé jusqu'en 2011, le Laboratoire Univers et Théories où il poursuit ses recherches sur la physique de l'Univers primordial, la structuration de notre Univers, la nature de l'énergie et de la matière noire et la nature fondamentale de la gravitation. Il a été président des manifestations « Le siècle d'Albert Einstein » et « l'Univers Invisible » durant l'Année Mondiale de la Physique en 2005 et de l'Astronomie en 2009. Il est le responsable du projet DEUS, qui a permis la réalisation des premières simulations numériques de la structuration de Tout l'Univers observable. Il a reçu en 2012 le prix Bull/Fourier, et les HPCWire Awards « Best Use of HPC in edge HPC application » et en 2013 le prix spécial du Jury du trophée de l'innovation big data les an HPCWire Awards « Best application in Big data in HPC ». Parmi ses publications grand public : Quand la Science a dit: C'est Impossible, Editions Le Pommier-Fayard (2008); Sur les traces d'Albert Einstein, Editions Hermann Arts et Sciences (2006); Pourquoi la nuit est-elle noire ?, Editions le Pommier (2002), Les implications philosophiques de la science moderne, Presse Universitaire de France, Ouvrage sous la direction de B. d'Espagnat (2001); Quand la Science a dit: C'est Impossible, Editions Le Pommier-Fayard (1999).

Photo : Andreotti Bruno (2013)

Andreotti Bruno (2013)

Physicien français, spécialiste des milieux granulaires, professeur à l’Université Paris Diderot et chercheur au laboratoire PMMH de l’ESPCI ParisTech. Il étudie entre autres la dynamique des grains dans les tas de sable, la forme des dunes, et la dynamique du mouillage des surfaces par les liquides.

Bloc-Daudé Jean Antoine (2011)

Ancien ingénieur des télécommunications, Jean Antoine Bloc-Daudé préside aujourd’hui le club d’astronomie de Breuillet. Avec la collaboration du service IGN de l’Essonne.

Photo : Boi Luciano (2015)

Boi Luciano (2015)

Mathématicien et maître de conférences à l’EHESS, Luciano Boi a enseigné à Berlin, Montréal, Calcutta, Padoue, Lisbonne, Mexico et Bologne et dans plusieurs autres universités européennes et américaines. Il fut également chercheur invité dans plusieurs instituts et universités dont l’Institut des hautes études scientifiques de Bures-sur-Yvette, à l’Institute for Advanced Study de Princeton, à l’Université de Heidelberg, à l’Université de Cambridge et à l’Institute for Advanced Studies de Bologne. Il a reçu plusieurs distinctions internationales en reconnaissance de ses recherches et travaux concernant aspects épistémologiques des interactions entre sciences du vivant et sciences humaines, et aux relations entre mathématiques et arts.

Photo : Boutonnet François (2015)

Boutonnet François (2015)

François Boutonnet est né en 1951 à Perpignan. Il est réalisateur de films, docteur en cinéma, diplomé de l'Université de Toulouse Le Mirail. En 1983 il fonde l'Association Cinémaginaire, réseau de cinéma de proximité dans les Pyrénées Orientales, qui tisse autour de l'image en mouvement, un véritable projet culturel à travers des actions de diffusion, de formation, de création et d'éducation. En 1999 il fonde l'Espace Culture Multimédia Cinémaginaire, lieu de diffusion et de création dédié à la culture numérique, labellisé par le Ministère de la Culture. En 2006 il fonde la coopérative de production cinéma Kalimago Films. Depuis une quinzaine d'années, il développe une recherche avec l'Université de Toulouse Le Mirail (Ecole Supérieure Audio Visuel - ESAV) autour des rapports qu'entretiennent les Arts de la Mémoire et les Images en Mouvement. Dans le cadre de cette recherche, il réalise en 2008 le film-essai Urbi et Orbi. En 2010 il réalise un documentaire sur l'exil des républicains espagnols Il nous faut regarder, et en 2012 le film Dans la peau de l'ours, sur les fêtes carnavalesques de Prats de Mollo dans les Pyrénées Orientales.

Charcosset Alain (2009)

Chercheur à l’INRA (station de génétique végétale du Moulon) ; spécialiste de la génétique du maïs.

Chartier Thierry (2011)

Thierry Chartier, physicien, a rejoint depuis 2003 le laboratoire CNRS Fonctions Optiques pour les Technologies de l’information à l’École Nationale Supérieure des Sciences Appliquées et de Technologie de l’Université de Rennes 1.

Photo : Chomaz Jean-Marc (2013, 2015)

Chomaz Jean-Marc (2013, 2015)

Jean-Marc Chomaz, artiste et physicien, a dirigé 23 thèses et coécrit 170 articles. Médaille d’argent du CNRS, Grand Prix Ampère, Fellow de l'APS, ses recherches concernent les fluides géophysiques, l’instabilité, la biomécanique ainsi que le domaine Art & Science. Ses créations artistiques principales sont "Un chemin qui chemine" et "Time trace" ; "Infraespace", "Fluxus", "Wave" avec Labofactory ; “Fleur de Lys”et “Planète Laboratoire” avec le Collectif He He et l’exposition "Lost in Fathoms" réalisée avec Anaïs Tondeur.

Couvet Denis (2009)

Directeur de l’Unité de conservation des espèces, restauration et suivi des populations au Muséum National d’Histoire Naturelle.

Photo : Curmi Patrick (2015)

Curmi Patrick (2015)

Patrick Curmi est médecin, chercheur en biologie moléculaire et directeur de recherche à l’INSERM où Il dirige l’UMR 829 "Structure-activité des biomolécules normales et pathologiques" depuis 2007. Il enseigne en master et sur les nanotechnologies à l’Université d’Évry-Val-d’Essonne dont il vient d’être élu président (2015). Patrick Curmi est également l’auteur d’une centaine de publications scientifiques, membre du conseil de direction du Neuropôle francilien (DIM - cerveau et pensée) et vice-président du conseil scientifique de l’université d’Evry depuis 2012. Il coordonne de nombreux réseaux internationaux comme le GDRI CNRS. Lauréat en 2012 & 2013 du prix Oséo (brevets pour la fabrication de nanodiamants dans le cadre d’études en sciences de la vie et des matériaux réalisés par DiamLite), il est convaincu de la nécessité d’établir un dialogue entre médecine, biologie et sciences humaines. « La mémoire de la vie », dont il débattra avec Edgar Morin le 20 Novembre au théâtre de l’Agora est donc naturellement au cœur de ses préoccupations.

Photo : Dambricourt Malassé Anne (2015)

Dambricourt Malassé Anne (2015)

Anne Dambricourt Malassé est paléoanthropologue au CNRS, attachée au Muséum national d'Histoire naturelle. Ses recherches ont mis en évidence l'origine embryonnaire et phylogénétique du redressement du système nerveux dès le centre de la base du crâne, à l'origine de la verticalité spécifique à Homo sapiens. Des processus de mémorisation ont été nécessaires pour rendre compte de la stabilité de la trajectoire évolutive. Elle étudie ce processus en Asie où elle poursuit et dirige des missions de terrain en Asie (Pakistan, Inde, Chine). Par ailleurs elle anime des séminaires de paléontologie et de préhistoire de l'École doctorale du Muséum (ED 227), effectue régulièrement des missions archéologiques à l’étranger et a publié de nombreux articles ou ouvrages sur l’évolution, l’anthropologie, le développement embryonnaire du système nerveux, les paléo-environnements et l’identité humaine.

Photo : Debono Marc-Williams (2015)

Debono Marc-Williams (2015)

Marc-Williams DEBONO est chercheur en neurosciences, poète, essayiste et fondateur de l’association PLASTICITES SCIENCES ARTS dont les objectifs sont d’ouvrir un champ de réflexion et d'action sur les rapports entre les sciences, les arts et les humanités. Outre des travaux en neurobiologie et sur la plasticité des systèmes vivants, il mène une recherche de fond sur le concept épistémologique de plasticité (DOGMA, 2007, Implications Philosophiques, 2012) et a animé à ce titre plusieurs groupes de recherche transdisciplinaires. Depuis 2005, il dirige la Revue Transdisciplinaire de Plasticité Humaine PLASTIR qui publie des auteurs croisant les disciplines et s’inscrivant dans une perspective plastique postmoderne. Parmi ses publications: La Joute, préfacé par Édouard Glissant, Ed. du Soleil Natal (1993) ; L'Ère des Plasticiens, Aubin Éditeur (1996) ; Le code plastique de la vie in Transdisciplinarité, Hugin Ed., Lisbonne (1999) ; Vers un nouvel espace de pensée in Valéry et la Méditerranée, EdiSud (2006) ; L’Épissure des Mots, L’Harmattan (2008); Transdisciplinarity: A new approach to metadynamics and consciousness in Transdisciplinarity: Theory & Practice, Hampton Press, USA (2008) ; La Plasticité de l’Esprit, Implications philosophiques (Mai 2012) ; Les Fruits de l’Archipel in Glissant-Monde, L’Harmattan 2012 ; Écriture et Plasticité de Pensée, préfacé par Michel Cazenave, Anima Viva Multilingue Publishing House, Andorre (2013).

Photo : Debono Marie-Karine (2015)

Debono Marie-Karine (2015)

Psychologue clinicienne dans le champ de la santé mentale et psychanalyste, a créé une association de recherche sur les liens entre la clinique psychiatrique et les Sciences humaines « Regards Cliniques » et participé comme rédactrice à la revue Abstract Psychiatrie. Ses réflexions sur la question de la représentation du corps dans les psychoses croisant les enjeux contemporains entre art et psychopathologie l’amène en collaboration avec des artistes plasticiens à la création d’ateliers auprès de patients en service psychiatrique. L’inconscient tout comme l’art ignore le temps. C’est à cette assertion, ou plutôt à ce point d’intersection que se loge son intérêt pour la question de la mémoire en psychanalyse.

Dhez Pierre (2011)

Ancien directeur de Recherches au CNRS, Pierre Dhez contribue aujourd’hui à la sauvegarde des instruments scientifiques du XXe siècle. Il collabore à la transformation de l’Anneau de Collision d’Orsay (ACO) en lieu culturel et s’attache à populariser la recherche scientifique auprès des scolaires.

Photo : Dutkiewicz Marc (2015)

Dutkiewicz Marc (2015)

Marc Dutkiewicz est neuro-psychanalyste et a acquis une longue expérience clinique de la psychopathologie générale‎ dans l'exercice libéral et hospitalier. Enseignant dans plusieurs universités dont celles de Paris et d’Heidelberg, il a toujours privilégié une transdisciplinarité contemporaine entre médecine, neurosciences et psychanalyse. Expert habilité en psychologie clinique et en psychopathologie du travail et de la santé, il a obtenu une certification en médecine psychosomatique du Collège Albert Einstein de médecine de la Yeshiva université à New-York et a suivi plusieurs enseignements, dont ceux de psychiatrie et neuropsychologie du développement cognitif du Maudsley Hospital de Londres, de sciences humaines cliniques de la faculté René Diderot Paris VII et de la faculté de médecine de la Pitié Salpêtrière, des chaires de psychologie clinique du travail et de l'éducation de l'Inetop/CNAM, de l'institut Grégory Bateson de Liège ou encore du Mental Research Institute de Palo-Alto (USA). Il est également Vice-Président de la Société de Psychosomatique Intégrative à la Pitié-Salpêtrière. C’est dire son engagement auprès des familles en milieu urbain ou hospitalier et sa connaissance de terrain en systémique et en médecine psychosomatique. Pratique qui présuppose un rapport constant entre et au delà des disciplines et des mémoires : mémoires du corps, mémoires de l’âme, souvenirs engrangés, rappelés, réels ou imaginaires, émotions, frustrations, créativité infinie de l’esprit humain.

Photo : Eustache Francis (2015)

Eustache Francis (2015)

Francis Eustache, neuropsychologue, est directeur d’études à l’école pratique des hautes études (EPHE). Président du Conseil Scientifique de l'Observatoire B2V des Mémoires, Il dirige une unité de recherche de l’Inserm à l’Université de Caen et la plateforme d’imagerie Cyceron. Il est spécialiste de la mémoire humaine et de ses maladies et a publié ou édité plusieurs livres à destination du grand public : La mémoire (Éditions De Boeck, 1996) ; Le cerveau musicien, avec Hervé Platel & Bernard Lechevalier (Éditions De Boeck, 2010) ; Les chemins de la mémoire avec Béatrice Desgranges (Éditions Le Pommier, 2012); Mémoire et oubli & Les troubles de la mémoire : prévenir et accompagner (Éditions Le pommier, 2014, 2015) ; Alzheimer : fatalité ou espoir (Éditions Le muscadier, 2015).

Photo : Floc’h Isabelle (2015)

Floc’h Isabelle (2015)

Isabelle Floc’h, psychanalyste, exerce à Paris. Elle est membre d’Espace Analytique, du comité de rédaction de la revue La clinique lacanienne, et l’auteur d’articles dans différentes revues de psychanalyse. Elle a tenu un séminaire sur Virginia Woolf en 2004, sur le désir et le féminin en 2005, et sur Marguerite Duras en 2007 à la Maison des sciences de l’homme. Elle a publié en 2008 « L’inconscient est-il politiquement correct?» avec Arlette Pelle aux Éditions Ères. Elle a fondé en 2011 la Galerie La Ralentie, « Art & pensée ». Aux éditions Tituli, elle dirige la collection « Les rencontres de La Ralentie » et vient de publier son roman « Les Fauves ».

Frigerio Jean-Marc (2009)

Physicien, spécialiste de la couleur et de la vision, Institut des NanoSciences de Paris, Université Pierre et Marie Curie.

Photo : Froment Alain (2013)

Froment Alain (2013)

Médecin et anthropologue, directeur de recherche à l’institut de recherche pour le développement, directeur des collections d’anthropologie du Musée de l’Homme, enseigne l’anthropologie biologique au Muséum national d’histoire naturelle et mène des recherches sur l’écologie humaine en Afrique.

Gho Michel (2009)

Directeur de recherche, Biologie du Développement, CNRS, Université Paris VI.

Graminiès Clément (2015)

A la fin de ses études de cinéma en 2005, Clément Graminiès fonde Critikat.com, un site de critiques de films. Souhaitant allier passion et pédagogie, il accompagne également les publics lors de projections. Il collabore aussi avec plusieurs sociétés de production sur les lectures de scénarios et participe aux commissions de financement du CNC.

Photo : Guillon Jean-Michel (2009)

Guillon Jean-Michel (2009)

Ancien chercheur en biologie moléculaire à l’Ecole Polytechnique. Aujourd’hui chercheur en biologie de l’évolution à l’Université Paris-Sud (Orsay). Ses recherches portent sur l’évolution des traits d’histoire de vie, comme la dispersion et le sexe ratio, en utilisant des approches de modélisation. Il s’intéresse en particulier à la détermination du sexe par l’environnement.

Guittet Jean (2009)

Spécialiste en écologie végétale, matière qu'il a enseignée durant toute sa carrière à l'Université Paris XI (Orsay), il a notamment étudié la dynamique des populations d'arbres (pin sylvestre, châtaignier) et le fonctionnement des taillis.

Hackert Rémi (2009)

Chercheur, département « Écologie et gestion de la biodiversité », Muséum National d’Histoire Naturelle.

Herbin Michel (2009)

Chercheur, département « Écologie et gestion d e l a biodiversité », Muséum National d ’Histoire Naturelle.

Photo : Jacquemin Christian (2013)

Jacquemin Christian (2013)

Christian Jacquemin est professeur en informatique à l'Université de Paris Sud. Son travail porte sur l’informatique graphique interactive et ses applications en réalité augmentée et pour les arts visuels. Il est impliqué dans plusieurs coopérations sur les utilisations artistiques de l'informatique graphique interactive (théâtre, installations, design sonore et graphique ...).

Jardillier Ludwig (2011)

Docteur en écologie microbienne, Ludwig Jardillier mène depuis 2009 des recherches à l’Université Paris-Sud afin de mieux connaître la diversité du vivant.

Photo : Jego Jean-François (2013)

Jego Jean-François (2013)

Doctorant au centre de Robotique CAOR, Mines ParisTech et enseignant à l’Université Paris 8 en réalité virtuelle et réalité augmentée, ses travaux de recherche en design d’interaction explorent le potentiel de la gestuelle de l’homme en environnements immersifs, et s’appliquent à l’ergonomie, la rééducation cognitive et la mise en scène pour le spectacle vivant.

Photo : Jouzel Jean (2013)

Jouzel Jean (2013)

Directeur de Recherches au CEA, Jean Jouzel a fait dans cet organisme l'essentiel de sa carrière scientifique largement consacrée à la reconstitution des climats du passé à partir de l'étude des glaces polaires. Conjointement avec Claude Lorius, il a en 2002, reçu la Médaille d’or du CNRS. En 2012, il a reçu le Prix de la Fondation Albert II de Monaco et le Prix Vetlesen, considéré comme le « Nobel des Sciences de la Terre et de l’Univers ».

Karsenty Jean-Paul (2015)

Economiste de la Recherche et de l’Innovation. Au sein de nombreuses instances publiques dont le CNRS, ses réflexions l’ont conduit à envisager la notion de modernité. L’homme et son milieu technique, le temps, les pouvoirs, les formes de rationalité économique figurent parmi les approches qu’il a souvent explorées.

Kubsky Stefan (2011)

Physicien, mathématicien et pédagogue, Stefan Kubsky est depuis 2005 responsable du laboratoire de Science des Surfaces au Synchrotron SOLEIL.

L'Yvonnet François (2015)

Professeur de philosophie, éditeur, écrivain et préfacier. Membre de l’Académie de la Latinité, il dirige la collection Via Latina aux Éditions Albin Michel et la série Philosophie des Carnets de l’Herne. Il a conduit de nombreux entretiens, dont celui de Jean Baudrillard à qui il a consacré un Cahier de l’Herne et prépare actuellement un Cahier sur Edgar Morin.

Laliberté Laurent (2015)

D’abord professeur de Lettres, Laurent Laliberté s’oriente vers la conception web et multimédia, puis la communication. Il intègre en 2007 le musée français de la photographie dont il conçoit le site internet. Après avoir pris la responsabilité des collections documentaires et de la diffusion numérique, il est aujourd’hui directeur par intérim du musée.

Landon Etienne (2011)

Ingénieur diplômé de l’École Centrale de Lille, Etienne Landon met depuis 2009 son savoir-faire au service de l’émotion et de l’expression artistique par la réalisation de systèmes multimédia interactifs.

Photo : Le club d'astronomie de Breuillet (2013)

Le club d'astronomie de Breuillet (2013)

Créé en 1999, il vise à rassembler des passionnés et vulgariser l’astronomie. Animé par du personnel bénévole, il est ouvert aux spécialistes comme aux néophytes. Il permet de s’informer sur les grands mystères de l’univers. À cet effet, il propose des conférences, des ateliers, des observations et des sorties.

Photo : Lebas Fred (2013)

Lebas Fred (2013)

Membre de l’Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines, Fred Lebas est docteur en sociologie ayant fait sa thèse sur les conditions de possibilités de l’avancement du post humain.

Lerisson Gaétan (2013)

Gaétan Lerisson prépare une thèse de doctorat en mécanique des fluides à l'École polytechnique sous la direction de Jean-Marc Chomaz. C'est avec ce dernier et le collectif labofactory qu'il collabore sur plusieurs œuvres d'art et science dont Fluxus.

MASTER II IMAGE ET SOCIETE - UNIVERSITÉ D’ÉVRY VAL-D’ESSONNE (2015)

Depuis 1997, il associe une équipe de professionnels des métiers du cinéma à des enseignantschercheurs en sciences humaines et sociales. L’objectif est de développer une approche de la réalité sociale inédite au moyen d’un langage cinématographique en interrogeant la relation complexe entre arts, sciences et société.

Méot Jacques (2011)

Jacques Méot, conseiller en énergie photovoltaïque, est également directeur de la Société Solems, fabriquant de panneaux photovoltaïques.

Mericskay Mathias (2009)

Chercheur à l’INSERM, Université Pierre et Marie Curie, Unité de recherche « Vieillissement, stress et inflammation ».

Photo : Morin Edgar (2015)

Morin Edgar (2015)

Sociologue et anthropologue de renommée mondiale, directeur de recherche émérite au CNRS, docteur honoris causa de plus 30 universités par delà le monde, président de l’agence pour la culture auprès de l’Unesco et du conseil scientifique de l’Institut des sciences de la communication du CNRS, Edgar Morin est un des plus fins analystes de notre société. Encyclopédiste des temps modernes, son œuvre majeure (La Méthode publiée en six volumes au Seuil) parvient à faire une synthèse unique et remarquable des réformes de la pensée contemporaine dans sa complexité, sa mouvance et son humanité. Edgar Morin a également publié de très nombreux ouvrages illustrant son parcours transdisciplinaire hors norme et les grands débats de société, tels que : « Pour entrer dans le XXI° siècle, Seuil, 2004), « La Voie » (Fayard, 2011), « Le chemin de l’espérance » avec Stéphane Hessel (Fayard, 2011), « Au péril des idées » avec Tariq Ramadan (Presses de la cité, 2014) et tout récemment un livre retraçant avec émotion « L'aventure de la Méthode » (Le Seuil, 2015).

Photo : Paquot Thierry (2015)

Paquot Thierry (2015)

Thierry Paquot, philosophe de l'urbain, rhapsode de L'Esprit des villes, auteur de nombreux ouvrages, dont :La Vile au cinéma. Une encyclopédie (avec Thierry Jousse, Les Cahiers du Cinéma, 2005), L'Espace public (La Découverte, 2009 et 2015), Le Voyage contre le tourisme (Eterotopia/France, 2014), Désastres urbains. Les villes meurent aussi (la Découverte, 2015) et Au Bonheur des titres (Infolio, 2015).

Pellerin Jérôme (2015)

Jérôme Pellerin est psychiatre et passionné des mouvements du corps. Il s’intéresse aux conditions de représentation des souvenirs selon les âges et les circonstances de la vie. Pour lui, l’oubli est déterminé par une forme d’enfouissement ou de refoulement et par sa manière de faire trace. C’est toujours un temps nécessaire, imprévisible et irrégulier.

Photo : Peyrière Monique (2015)

Peyrière Monique (2015)

De formation universitaire en philosophie des sciences et en histoire des techniques, elle est actuellement ingénieure d’études et chercheure à l’université d’Évry et au Centre Edgar Morin (EHESS/CNRS). Enseignante dans le Master Image et société depuis 1997, elle consacre ses recherches au cinéma documentaire expérimental dans son rapport aux sciences sociales.

Photo : Quéau Philippe (2015)

Quéau Philippe (2015)

Philippe Quéau est polytechnicien, fondateur du programme Imagina (forum international des nouvelles images) et ancien fonctionnaire international à l'UNESCO où il a dirigé la division de la société et de l’information, les bureaux de l’Unesco à Moscou puis à Rabat, avant de devenir Directeur de la Division de l'Éthique et du Changement global en 2013, puis Sous-Directeur Général de l'UNESCO pour les Sciences Humaines et Sociales. Également essayiste et artiste numérique, il a publié ou contribué à de nombreux ouvrages sur les biotechnologies, le devenir de l’homme moderne, l’intelligence collective, l’art ou la réalité virtuelle dont METAXU : Théorie de l’Art intermédiaire, Éditions Champ Vallon/INA (1989) ; Mémoire du XXIe siècle, Complexité et quête de sens (Cahier 1, 1999) & L’Homme à venir (Cahier 2, Ed. du Rocher, 2000) ; Éthique et société de l’information. La Documentation française, Paris (2000) ; La Planète des esprits. Pour une politique du cyberespace, Éditions Odile Jacob (2000) ; Blessures modernes. Essai de critique théologico-politique de la "modernité". Éditions Metaxu, Paris (2011).

Photo : Serça Isabelle (2015)

Serça Isabelle (2015)

Isabelle Serça est professeur de langue et littérature françaises à l'université de Toulouse. Spécialiste de Proust, elle s'intéresse aux liens que l'on peut tisser entre la littérature et d'autres domaines comme les arts ou les sciences exactes. Son dernier livre, Esthétique de la ponctuation (Gallimard, « Blanche », 2012), pose la ponctuation comme un objet esthétique en littérature mais aussi dans les arts – peinture, musique, architecture et des installations contemporaines comme celles de Claudio Parmiggiani ou Richard Serra. Elle a organisé plusieurs manifestations interdisciplinaires sur la mémoire, avec une plasticienne, un psychanalyste et un spécialiste des neurosciences – la description du fonctionnement de la mémoire par Proust rejoignant les avancées actuelles en neurosciences, comme en témoignent les expressions dont usent les chercheurs telles que « Proust phenomenon » ou « the Proustian hypothesis ». Elle mène actuellement une recherche transdisciplinaire sur le temps – le projet « ProusTime » – qui vise à penser le temps et la mémoire à partir de l'œuvre de Proust avec une équipe qui réunit des chercheurs de tous horizons : histoire, linguistique, neurosciences, mathématiques, astrophysique, arts plastiques, etc.

Photo : Troude Bernard (2015)

Troude Bernard (2015)

Commencer une vie professionnelle par les Arts Appliqués à l’industrie, et suivre des cursus ayant progressé vers différents domaines dont l’ingéniorat généraliste (sciences dures) les domaines de l’art et des matériaux, tels ont été les choix de Bernard Troude pour réaliser un doctorat en sciences de l’art et matériologies nouvelles (Paris 1) tourné vers l’étude des substances ultimes (les déchets, la « récup »). De la découverte d’une sociologie d’artiste, ses intérêts se portent progressivement vers les sciences cognitives, la lecture des images et leur représentation. Ce qui l’orientera vers une étude non médicale de la plasticité du cerveau, les causes et les conséquences de l’utilisation neurologique des univers synesthésiques (image, odeur et son) chez des patients atteints de dégénérescences neuronales, et par ricochet, sur les questions d’éthique qui peuvent s’y rattacher.

Photo : Vanier Alain (2015)

Vanier Alain (2015)

Alain Vanier est ancien psychiatre des hôpitaux, professeur à l’Université Paris 7 – Denis Diderot, où il dirige le laboratoire « Centre de Recherches Psychanalyse, Médecine et Société » ; il est psychanalyste (Espace analytique). Il anime depuis plusieurs années un séminaire à l’ENSBA « psychanalyse, art et image ».

Photo : Vu Van Hoan (2013)

Vu Van Hoan (2013)

Obtenant en 2012, un master en « Système mécatronique pour la rééducation », à l’université Pierre et Marie Curie qu’il complète actuellement par un doctorat dans l’équipe de recherche CIAMS, à l’université Paris Sud, les recherches de Van Hoan Vu questionnent essentiellement le contrôle moteur et le système d’apprentissage de l’être humain, avec des perspectives neurophysiques et informatiques.

Wagner Jérôme (2009)

Chercheur en biologie moléculaire, biochimie (en particulier de la réplication et de la mutagenèse) et génétique des bactéries. Pour la réalisation de ce projet, Jean-François Piette a également bénéficié de la collaboration de Fabrice Métais, concepteur de systèmes multimédias interactifs et auteur de logiciels pour le spectacle vivant et l’art contemporain.