Diaporama

Avril à mai 2006

Communauté de Communes des Portes de l'Essonne

Maigne Christine (2006)

Les deux écrans installés dans la médiathèque Simone de Beauvoir d’Athis-Mons diffusent en boucle des points de vue d’Athis-Mons, Juvisy-sur-Orge et Paray-Veille-Poste. Chaque diaporama est brouillé progressivement par l’apparition d’une limace. Cette dernière finit sa croissance dans une explosion sonore hors-champ. Elle se répand dans le périmètre de l’écran, occultant l’image en arrière-plan. Au centre culturel Raymond Queneau, le visiteur visionne un diaporama sur les mêmes villes. Au fur et à mesure que les images s’enchaînent, des poils grossis poussent et se multiplient sur l’écran. L’image se brouille dans une bande son de crépitements, de bruissements s’apparentant à une croissance. Dès que l’image est totalement noire, une projection démarre à la verticale, sur le public et sur l’écran blanc disposé au sol. L’image du fond a disparu, le public devient le support d’évolution de cette pilosité. Le bug se transforme : l’altération de l’image par un système pileux devient un espace tridimensionnel perturbé, expérience physique vécue par le visiteur.

Maigne Christine (2006)

Christine Maigne est née en 1965. Elle est professeur à l’école supérieure d’arts appliqués Olivier de Serres. Le travail de Christaine Maigne questionne la possibilité, dans une démarche plastique prenant comme fondement le lieu, d’une articulation organique entre le lieu existant et ce qui s’y adjoint. Il s'agirait de dégager ce qui pourrait émaner du lieu, de quel développement il pourrait constituer le milieu, le terreau. L’œuvre se voudrait l’expression de ce « quelque part » qui produirait « quelque chose ». Ces manifestations insolites ou inquiétantes peuvent prendre la forme de développement élémentaires qui semblent pousser sur le milieu existant inerte et.et révèler son fond d'organicité. L'élaboration du travail procède de l'artifice, voire de la fiction qui s'immisce dans le réel. Ainsi, Cette démarche apparemment paradoxale brouille les limites entre naturel et artificiel. Cette problématique se développe à travers des installations in situ en intérieur ou extérieur, des photographies, des installations vidéo.

Communauté de Communes des Portes de l'Essonne

Communauté de communes des Portes de l'Essonne, Rue Piver, Juvisy-sur-Orge, France