Refuge existentiel

4 novembre au 4 décembre 2011

Viry-Châtillon

Junod Ponsard Nathalie (2011)

Des projections de lumières viennent inonder l’espace publique, de manière alternative. Le mouvement répétitif du rayonnement, l’allumage ainsi que l’extinction du « sémaphore » sont programmés et agissent comme un repère dans la ville, un phare envoyant des signaux, à la tombée de la nuit. Interpellés, les passants se confrontent à une forme d’illusion d’intérieur habité et éclairé sans âme qui vive. La nuit venant, l’espace intime de cet intérieur prend l’allure d’un décor modelé par des glacis de tons chauds. Très vite, ce regard est rejeté par le retour d’un éblouissement momentané. Les repères de l’éclairage public sont inversés. Le travail de la lumière interroge les limites de l’espace et de sa représentation, entre intérieur et extérieur, sphère privée et publique.

Junod Ponsard Nathalie (2011)

Nathalie Junod Ponsard, artiste visuelle, crée des dispositifs lumineux qui transforment les espaces et tendent à déstabiliser nos repères habituels. L'artiste a été invitée par de nombreux musées internationaux pour des expositions personnelles, a réalisé des œuvres permanentes et commandes publiques. Le Greenland 468 Center (Chengdu, Chine) a présenté une exposition rétrospective de son œuvre en 2014.

Viry-Châtillon

Viry-Châtillon, France