20170601_205936

3 juin 2017

TRAS/ TRANSVERSALE DES RÉSEAUX ARTS SCIENCES – ARLES

1-2 juin 2017: Les 11ème rencontres de la TRAS se sont tenues au Musée Départemental de l’Arles Antique et à la Tour Valat à ces dates. Outre l’ordre du jour de la conférence de presse de l’ISTS à Avignon, les membres du bureau ont examiné quatre nouvelles structures candidates à une cooptation par la TRAS et se sont déterminés en faveur de la création d’une structure de type associative dont on devra établir les statuts, l’élection du bureau et le fonctionnement à la prochaine réunion  régulière de la TRAS (CC91, novembre prochain). S’en est suivi une présentation du groupe de travail sur la catégorisation contributive des projets art-science par Théophile Clet et de riches discussions sur la pertinence du modèle et les suites à donner. Parmi les idées à retenir, un suivi de l’historicité de projets sélectionnées plutôt qu’une catégorisation de l’ensemble de nos projets et l’intégration d’un index art-science sur les grandes bases de données nationales. Les membres de la TRAS se sont ensuite rendus à une visite nocturne privée de la fondation Van Gogh d’Arles. La journée du 2 juin a été marquée par une table-ronde à la Tour du Valat (parc naturel de Camargue) ayant pour objet de présenter plusieurs travaux art-sciences humaines, notamment celui d’une chercheuse de la Tour (Marion Vittecoq), des artistes et chercheurs de l’Athénor présentés par Claude Vrignaud et de deux architectes paysagistes ayant fondé la compagnie de l’Écumerie. Ces approches territoriales, du littoral ou des parcs naturels intégrant l’habitat, des protocoles d’étude précis comme des approches opportunistes ont toutes été menées dans un esprit de recherche multidisciplinaire et transversal emmenant les chercheurs sur le terrain exploratoire et les artistes aux portes de l’expérimentation : un bel exemple de recherche poussée en art et science qui porte ses fruits. Un temps traditionnellement dédié a la présentation des projets artistiques repérés par les membres sur le territoire national a suivi où pas moins d’une dizaine de projets art-sciences ont été présentés dont Beckrell, Archivolte de David Sechaud, La guerre des salamandres de Robin Renucci, les compagnies Fluxo, les cambrioleurs ou les Singuliers, avant la validation des projets estampillés TRAS suis seront présentés à Avignon, tandis que l’après midi a été consacrée à un travail en sous groupes / veille-plateforme, politique et enseignement supérieur-recherche. La générale du spectacle de L’Écumerie a clôt la journée avant un retour sur Arles où un échange avec l’écrivain Erik Orsenna, invité d’honneur du festival de la Camargue était prévu. Nous rappelons le calendrier des deux derniers évènements de 2017 : conf. de presse au Festival d’Avignon le 13 Juillet  et dernière réunion de la TRAS les 9-10 Novembre 2017 au CAC de Bretigny et dans plusieurs autres lieux de l’Essonne.