LUMSOC

10 mars 2017

Cérémonie de lancement du comité national Lumière et Société

9 Mars 2017: 2 ans après l’année internationale de la lumière, John Dudley, président du Steering Commitee de 2015 et Costel Subran, président du comité national Lumière et Société relancent le processus en réunissant au ministère, outre le secrétaire d’état chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche et les académiciens Marc Fontecave et Alain Aspect, de nombreux chercheurs, ingénieurs, architectes (notamment Denis Laming, architecte du futuroscope – photo), artistes et directeurs d’instituts de recherche en lien de près ou de loin avec la lumière. Un moment fort, incluant la remise du Jean Jerphagnon à une jeune start up et préludant une ou des suite(s) à ce grand évènement que eût lieu sous la haut patronage de l’UNESCO. La Science de l’Art 2011 sur la lumière y est labellisée.

EPS BD

8 mars 2017

Exposition/Projet Culturel EPS Barthélémy Durand

07 Mars 2017: Belle exposition au pavillon culturel « Ex-Primevères » de l’EPS Barthélémy Durand d’Etampes à l’occasion de la restitution de l’étude Bd-des-Arts pour la programmation du futur lieu culturel de l’hôpital. Très beau projet, fruit des architectes de NAC qui ont investi les lieux sous forme de résidence d’une durée de 4 mois de façon à mieux percevoir la réalité quotidienne et à dresser des plans qui tiennent compte véritablement des besoins et des attentes des patients, de la direction de l’établissement, de l’agglomération, de la ville et des acteurs culturels du département. Une première qui augure de la pertinence des espaces ainsi créés par le projet architectural (studios, résidences d’artistes, plateau, espace d’exposition) et du futur lieu d’art et de vie qui en émergera.

20170302_191658

3 mars 2017

Biennale SIANA 2017

02 Mars 2017: Second volet de la 7ème biennale d’arts numériques d’Evry sur les territoires, les cartographes et les migrations avec le vernissage de l’exposition « Le suaire de Turing » (commissaires d’expo: Nicolas Rosette & Julie Sicaud Maillé) à Evry en présence d’Aurélie Gros et des dirigeants de l’ENSIIE et de SIANA. De nombreuses oeuvres ou installations originales présentées en underground ainsi qu’un concert conférence « Macrocosm ». A venir, un colloque le 8 Mars et à partir du 5 Mars jusqu’au 14 Mai, la suite de l’expo incluant Le suaire de Turing de Tomek Jarolim au domaine départemental de Chamarande.

R Laser Fev17

26 février 2017

Rencontres Laser – Paris

23 février 2017: Deux projets Art & Science : L’odeur de sainteté » autour du projet « Holly-Coli » (Marion Laval-Jeantet & Sylvie Lautru soutenu par la Diagonale Paris-Saclay) et « Panser la terre » autour du projet « Galalithe » (Anaïs Tondeur  & Marine Legrand) ont été présentés lors des rencontres LASER (Leonardo Art-Science Evening Rendezvous: projet de Leonardo/ISAST) dans les locaux de la fondation Agnès B qui soutient l’évènement à Paris. Ces rencontres organisées par la Diagonale PS & Leonardo OLATS ont été suivies de riches échanges et débats animés par Annick Bureaud, responsable de la branche Franco-Européenne de Leonardo. Elles entendent régulièrement « explorer les différentes modalités de ces créations et recherches pour constituer un lieu de réflexion et d’échange et offrir des opportunités de rencontres professionnelles entre les acteurs ».

20170209_182536 - copie

10 février 2017

Moving beyond borders – Siana Université d’Evry

Projections de films poignants sur les migrants orchestrées par l’association Transversale et le Master image et société  de l’Université suivi d’échanges et de débats avec le public. Belle exposition itinérante à la bibliothèque Universitaire conçue par Migreurop et le collectif « Etrange miroir ». Premier Rdv de la biennale Siana 2017. Chorégraphie de migrants Afghans résidants à Evry et moment convivial. Suite du 2 Mars au 8 avril à Evry & du 5 Mars au 14 Mai à Chamarande, incluant notamment  l’exposition : « Le suaire de Turring ».

Lavenère

25 janvier 2017

Un binôme Art & Science en marche..

19 janvier 2017: Présentation du travail de recherche d’un binôme art & science en pleine élaboration sur le plateau de Saclay. L’ambition du jongleur Vincent Lavenère et de son équipe (Laurent Pareti, Martin Schwieztke, Bogdan Illouz, Vincent Bouchot et Eric Bellocq) réside dans la constitution d’un quatuor musical de jongleurs totalement inédit, préambule à la création d’un Orchestre de jongleurs en 2020. Ce projet de recherche art-science est exemplaire, autant dans sa genèse artistique: –  c’est le travail d’une vie d’artiste : celle du jongleur Vincent Lavenère qui ne se contente pas d’interpréter, mais  fait évoluer depuis 20 ans ses balles pour les rendre musicales-, que dans le lien art-science qu’il produit. Il fait en effet  intervenir en amont du projet et dans toutes ses étapes de création, des mathématiciens et des enseignants-chercheurs spécialistes de la combinatoire ou de la modélisation comme Florent Hivert et Nicolas Thiery (simulation, fabrication d’automates finis, siteswap), des compositeurs de musique,  la compagnie Chant de balles, le Fab Lab d’Orsay dans la mise au point des prototypes de balles musicales) et le LRI (Laboratoire de Recherche Informatique de l’Université Paris Sud). S’en suit une collaboration des plus fructueuses entre mathématiciens, jongleurs, musiciens, voire linguistes et synesthètes, permettant d’élaborer toutes sortes de trajectoires et de figures de jonglerie possibles au sein de l’atelier de modélisation, ainsi que des créations de jonglerie musicale ou chantée absolument inédites dont on a eu la primeur lors de cet événement. Il faut encourager ces binômes de recherche art-science qui montrent la voie à suivre à la fois dans leur exigence et dans leur humilité.

20170112_110913

25 janvier 2017

Première pierre de la MISS : Plateau de Saclay

12 janvier 2017: Première pierre de la MISS (Maison d’Initiation et de Sensibilisation aux Sciences) sur le campus de la Faculté des sciences de l’Université Paris-Sud. Ce beau projet porté par la Région Île-de-France en partenariat avec La Diagonale Paris-Saclay abritera des ateliers de culture scientifique destinés à sensibiliser les jeunes publics à la démarche scientifique. La cérémonie était parrainée par le grand chef étoilé Thierry Marx, qui animait en compagnie de son concepteur, Raphaël Haumont, enseignant-chercheur à l’Université Paris-Sud et de plusieurs doctorantes, un atelier de cuisine moléculaire auprès d’une classe classe de CM1 de la ville d’Orsay. Vif succès auprès des élèves, des élus et des nombreux invités dont nous étions. Articles de presse à consulter sur les sites de l’Université Paris Sud & de l’Universite-paris-saclay

science-essonne

21 décembre 2016

Rencontres Sciences Essonne – Etampes

9 décembre 2016: De nombreux échanges fructueux avec les partenaires essonniens du réseau essonien présentant leurs activités sous la forme d’installations ou de briefings. Etaient notamment présents Science ACO, Polytechnique Palaiseau, C’Nano, l’Ecole de l’ADN, le CNRS, S(Cube), le CCI Essonne, l’Université Paris Sud, Planètes Sciences et les Petits débrouillards etc… L’association structure sonore & pédagogique Baschet a fait une démonstration participative de son activité musicale créative avec l’instrumentarium.

FPerf - TFort 17Nov

20 novembre 2016

Penser la performance aujourd’hui

17 Novembre 2016: Un journée d’études consacrée à la performance, ce n’est pas si fréquent ! C’était le thème du temps fort du festival  de performances S(non)oui qui s’est déroulé au centre culturel André Malraux de Fleury-Mérogis. Au programme de la journée, deux tables rondes regroupant des performer, des enseignants-chercheurs ou des artistes sur cette thématique et quatre performances dont trois en live:  programme complet de la journée  ici ou dans la rubrique Si(non) oui de notre site.

dead_ware_artefacts_siana-min

10 novembre 2016

SIANA / Artefacts – Archéologie du temps présent

3 Novembre-10 Décembre 2016: Siana accueille à Evry sa deuxième exposition artistique en partenariat avec GameLab Agency, après Lumières. Fréquences. Essences (octobre et novembre 2015). Commissaire d’exposition : Nicolas Rosette. Cette exposition d’art post-exotique regroupe des oeuvres originales de Lallemant, Hatt, Perconte ou Aspe qui interrogent notre quotidien et notre perception du temps présent. Présentée comme un cabinet de curiosités, elle attise le regard et pointe les failles liées à nos représentations de la réalité. Une vision poétique et en même temps très actuelle du flux permanent de big data qui traverse nos vies contemporaines.